Gaia : après le lancement, en route vers L2

Gaia a été lancé le 19 décembre, mais la route est longue vers sa destination finale : le point de Lagrange L2.

lagrange

Juste après le tir, que c’est-il passé ?

Comme expliqué dans l’article précédent : « la séquence de lancement« , après la séparation du dernier étage Frégat, la séquence automatique du logiciel embarqué a débuté :

  • Mise ON du transpondeur pour l’envoi des télémétries au sol
  • Mise ON des gyroscopes pour la stabilisation du satellite
  • Libération des bipods de la charge utile par déclenchement de charges pyrotechniques qui viennent couper des boulons.
Description des Bipods vols et sols, ceux libérés juste après le décollage

Description des Bipods vols et sols, ceux libérés juste après le décollage (source Astrium)

  • Mise sous pression du système de propulsion chimique
  • Démarrage du contrôle thermique du satellite : il faut réchauffer notamment le Module de Service pour éviter d’endommager les équipements électroniques
  • Acquisition du Soleil par les panneaux solaires fixes en mettant le satellite dans la bonne attitude [position], afin de charger la batterie
  • Début du déploiement du Pare-soleil en activant les charges pyrotechniques. Elles viennent couper les boulons retenant les 12 sections du pare-soleil maintenues sur la tente thermique qui protége les téléscopes => le déploiement est confirmé réussi à l’acquisition des 14 microswitchs

Tout s’est déroulé comme attendu. A Kourou, nous avons pu fêter le lancement réussi et le début de la vie de Gaia dans l’espace.

A l’ESOC, le Centre de Contrôle de l’ESA, à Darmstadt en Allemagne, les équipes Astrium et ESA n’ont que commencé la phase de « commissionning » [mise en service] :

Le Centre de Contrôle ESOC (source : HVOSSGAIA)

Le Centre de Contrôle ESOC (source : HVOSSGAIA)

  • Début de la Phase de décontamination : on réchauffe la charge utile afin que les pollutions éventuelles ne viennent sur les partie les plus froides comme les miroirs ou le plan focal, ce qui perturberait la mission.
  • Mise ON des Star Trackers [senseurs stellaires de positionnement] afin de faire un réglage fin de l’attitude du satellite
  • 20/12 Orientation du satellite à 45° sur son axe vertical vis à vis du soleil en vue de sa rotation ultérieure en orbite autour de L2 (spin) et réajustement de sa route vers L2
  • 21/12 l’horloge atomique a été mise ON ainsi que la mémoire (PDHU). 
  • 21/12 test des tuyères et des équipements redondants
  • 21/12 Gaia a passé l’orbite de la Lune

moon distance

  • 22/12 mise ON de la PAA, l’antenne active qui transmettra les données sciences à la Terre et test du système de Micro-propulsion
approche de Gaia : vue sur l'antenne de transmission des données à la Terre. Les panneaux solaires sont encore protégés des chocs et de la pollution

Lors du coupage sur l’adaptateur lanceur : vue sur l’antenne de transmission des données à la Terre. Les panneaux solaires sont encore protégés des chocs et de la pollution

  • 26/12  Fin de la décontamination. Les miroirs sont à environ -10°C, les CCD entre 15 et 20°, la tente thermique à -60°C. Tout est en ligne avec les prédictions des thermiciens. Les températures vont être ajustées pour atteindre les températures désirées lors des prises de vues :
  • En fonctionnement en orbite à L2, voici les températures attendues selon les zones du satellite Gaia (source Astrium)

    En fonctionnement en orbite à L2, voici les températures attendues selon les zones du satellite Gaia (source Astrium)

30/12 Gaia est désormais à730000 km de la Terre !

orbit1

La mise ON du Plan Focal est prévu début janvier. L’insertion sur l’orbite L2 est prévue au 7 janvier.

Jusqu’à présent tout se passe très bien  !

Une réflexion sur “Gaia : après le lancement, en route vers L2

  1. Pingback: Gaia: After the launch, on the way to L2 | ... in the world of Gaia ...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *