Rêves d'Espace

Un site sur l'actualité spatiale : les vols habités, les lancements, l'exploration de l'espace, les grandes missions actuelles et futures

Lune

Chang’e 6 : Première mission à rapporter des échantillons de la face cachée de la Lune

La capsule de la mission chinoise lunaire Chang’e-6 rapportant les premiers échantillons de la face cachée de la Lune est revenue sur Terre ce 26 juin.

La capsule Chang’e6 peu de temps après l’atterrissage

Après l’alunissage réussi le 1er juin, les opérations à la surface de la mission Chang’e6 ont duré 2 jours. Des analyses in situ ont été réalisées et des échantillons de roches et de poussières ont été collectés [article Chang’e6 sur la face cachée de la Lune : les images !]. Puis le 6 juin, c’était le retour sur orbite lunaire de la capsule d’échantillons à bord de l’ascender. Le conteneur de régolithe était alors transféré dans la capsule de retour sur Terre. Le 20 juin, lorsque la position relative de la Lune et de la Terre était en phase pour un atterrissage sur le territoire chinois, l’orbiteur et son précieux chargement quittait la région sélène pour une trajectoire retour vers la Terre.

La phase d’atterrissage terrestre a débuté à 5h22 UTC le 26 juin avec l’ordre de désorbitation envoyé à l’orbiteur lunaire depuis le centre de mission. Puis l’orbiteur s’est séparé de la capsule à environ 5 000 km d’altitude. L’orbiteur a, quant à lui, allumé ses moteurs pour “rater” la Terre et devrait, comme pour Chang’e5, effectuer une mission complémentaire non communiquée à ce jour.

La capsule a effectué une rentrée atmosphérique “à rebond”, en 2 temps : une première rentrée à 5h41 UTC, puis une sortie et la descente finale.

Images embarquées de la séparation de la capsule retour depuis l’orbiteur et simulation

Les parachutes ont été déployés pour freiner la capsule d’environ 300 kg pour un atterrissage en douceur.

L’atterrissage a eu lieu à 6h07 UTC le 25 juin, après 53 jours de mission, dans les prairies de la Bannière de Siziwang, en Mongolie intérieure (111°25’05″E 42°20’43″N).

Instant où la capsule atterrit
Première équipe de récupération auprès de la capsule en train de couper les câbles du parachute.

1 936 grammes de sol lunaire

Rapidement après l’atterrissage, la capsule a été transférée à Pékin, à l’Observatoire Astronomique National (NAO) de l’Académie chinoise des sciences (CAS).

Transport de la capsule

Le 27 juin, elle a été ouverte et le conteneur d’échantillons en a été extrait.

Image
Extraction du conteneur d’échantillon (crédit 金立旺 Jinliwang)
Image
Extraction du conteneur d’échantillon (crédit 金立旺 Jinliwang)
Le conteneur d’échantillons retiré de la capsule de rentrée

L’objectif de la mission était de prélever jusqu’à 2 kg d’échantillons. Chang’e6 a récolté 1 935,3 grammes d’échantillons de la face cachée de la Lune. C’est le record de quantité prélevée par une mission robotique lunaire à ce jour. Chang’e5 avait récolté 1 731 g.

Selon les premières déclarations du responsable du développement, Chang’e-6 aurait rencontré une situation similaire à Chang’e-5, le forage s’étant arrêté à environ 1 m à cause de quelques roches, alors que l’objectif était de 2 m.

Ces échantillons vont ensuite partir dans plusieurs laboratoires chinois et étrangers pour analyse et pour en savoir plus sur l’origine de la Lune, les différences éventuelles entre la face cachée et la face visible de l’astre sélène, … [article sur les objectifs scientifiques].

La mission Chang’e6 est un succès

Les charges utiles embarquées semblent avoir fonctionné nominalement. Le cubesat pakistanais iCube-Q a été déployé le 8 mai et a envoyé des images. L’instrument français DORN a effectué des mesures de radon pendant 32 heures [article CNES] et le détecteur NILS de l’ESA a fonctionné pendant 3 heures et 50 minutes sur le sol lunaire.

La Chine ne compte pas s’arrêter là dans l’exploration lunaire : Chang’e7 doit alunir en 2026, puis Chang’e8 vers 2028 et enfin l’alunissage de Chinois est prévu d’ici 2030. Des missions d’exploration du Système Solaire sont aussi programmées. Ce sera à retrouver dans de futurs articles 😉

Image de couverture : crédit Xinhua

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.