L’actualité spatiale de la semaine du 30 juillet au 5 août : Long March, Insight, Dragon CRS-15 et nominations d’astronautes NASA

Une semaine plutôt calme mais il se passe toujours quelque chose dans le spatial !

Un nouveau Gaofen sur orbite

Mardi 31 juillet, la Chine a réalisé son 22e lancement de l’année avec le décollage d’une Long March 4B à 3h00 UTC depuis le centre de lancement de Taiyuan.

Lancement Long March 4B / Gaofen 11 le 31/07/2018 (credit Xinhua/Cao Yang)

A son bord, le satellite d’observation de la Terre, Gaofen-11 (gaofen signifie haute définition en chinois). Il fait partie de la constellation « China High-resolution Earth Observation System » (CHEOS), l’équivalent du programme Sentinel européen, ou Landsat américain. C’est le sixième satellite Gaofen placé en orbite héliosynchrone cette année.

Avec ce 22e lancement réussi en 2018, la Chine égalise son record de tir de 2016. Il est prévu au moins 35 lancements en 2018 dont la mission Chang’e4 sur la Lune attendue en fin d’année.

Nouvelle correction de trajectoire pour INSIGHT

Le samedi 28 juillet vers 18h00 UTC, la sonde InSight a modifié pour la seconde fois sa trajectoire. La trajectoire initialement donnée par le lanceur était volontairement erronée afin d’éviter que le dernier étage de la fusée ne vienne percuter Mars. Il faut donc corriger cette trajectoire en effectuant des manoeuvres ou TCM (Trajectory Correction Maneuver) de la sonde en allumant plus ou moins longtemps ses moteurs.

TCM 1 avait eu lieu peu de temps après le décollage. TCM 2 a eu lieu environ à mi-chemin de sa route vers Mars. Toutes les autres manœuvres auront lieu durant la phase d’approche, qui débute 60 jours avant l’atterrissage. Leur rôle est d’ajuster très finement la trajectoire d’InSight pour lui permettre de rentrer dans l’atmosphère martienne avec la précision voulue.

Les différentes étapes du voyage de la mission Insight vers Mars avec les corrections de trajectoire (TCM) (crédit NASA)

La sonde se déplace actuellement à la vitesse de 10 000 km/h, et se trouve à 25,3 millions de kilomètres de la Terre.

InSight est en bonne santé, et le statut de tous les sous-systèmes du vaisseau est nominal. Le 16 juillet et le 19 juillet dernier, les deux principaux instruments, le sismomètre SEIS et le capteur de flux thermique HP3, ainsi que la station météorologique APSS, ont été testés avec succès.

Source principale des informations

Départ du cargo Dragon CRS-15  de l’ISS

Le cargo de ravitaillement Dragon CRS-15 a achevé le vendredi 3 août sa mission d’un mois à l’ISS.

Le bras robotique Canadarm de l’ISS détache le cargo CRS-15 de son port d’amarrage. Photo du cosmonaute Oleg Artemyev.

Il a quitté la Station à 16h38 UTC relâché par le bras robotique Canadarm qui l’avait préalablement détaché du port d’amarrage. A 21h23 UTC, la désorbitation a eu lieu.

Départ du cargo CRS-15 de l’ISS le 03/08/2018. Photo du cosmonaute Oleg Artemyev.

A 22h27 UTC, le cargo a amerri sous parachutes dans l’Océan Pacifique au large de la Basse-Californie vers 119W / 28N. Il a été ensuite récupéré par les équipes de SpaceX afin de prendre en charge au plus tôt les expériences réalisées à bord de l’ISS pour envoi pour analyses complémentaires dans des laboratoires.

Le CRS-15 était arrivé à l’ISS le 2 juillet avec près de 2 700 kg de fret à bord, dont 1 233 kg d’expériences scientifiques. Il est actuellement le seul cargo de ravitaillement à pouvoir faire revenir sur Terre du matériel de l’ISS (les Soyouz habités ramènent seulement quelques kilos, les autres cargos se désintègrent dans l’atmosphère). Le CRS-15 a ramené 1700 kg d’expériences.

Le prochain cargo Dragon CRS est prévu pour fin novembre.

Nomination d’astronautes

Le 3 août, la NASA a annoncé les noms des futurs astronautes qui embarqueront à bord des futurs vaisseaux CST-100 Starliner de Boeing et Crew Dragon de SpaceX qui iront vers l’ISS en 2019.

Ce sont les premiers astronautes depuis 2011 et l’arrêt des Navettes Spatiales qui devraient décoller à bord de vaisseaux américains et non à bord des Soyouz russes.

La NASA a assigné neuf astronautes pour les équipages des premiers vols d’essai et les mission du CST-100 Starliner de Boeing et du Crew Dragon de SpaceX. Les astronautes, de gauche à droite : Sunita Williams, Josh Cassada, Eric Boe, Nicole Mann, Christopher Ferguson, Douglas Hurley, Robert Behnken, Michael Hopkins et Victor Glover. Crédits: NASA

Je reviendrai plus tard sur le Starliner et le Crew Dragon dans un article dédié.

Le résumé des 2 dernières semaines en vidéo

 

4 commentaires sur “L’actualité spatiale de la semaine du 30 juillet au 5 août : Long March, Insight, Dragon CRS-15 et nominations d’astronautes NASA”

  1. NB : ce ne sont pas neuf mais onze astronautes qui ont été désignés par la NASA (ainsi que par Boeing et SpaceX) pour de telles missions. Il convient en effet d’y ajouter Kjell N. Lindgren (« backup » pour le Crew Dragon de SpaceX) et Barry E. « Butch » Wilmore (« backup » pour le CST-100 Starliner de Boeing).

    A noter que Christopher J. Ferguson avait quitté le statut d’astronaute actif de la NASA le 9 décembre 2011.

    Pour les vols opérationnels, ils devraient être 4 à bord. Il reste donc encore 4 astronautes à désigner (2 pour chacun des 2 premiers vols opérationnels (de longue durée) à destination de l’ISS. Ce devrait être à chaque fois un Russe et un « international » (Européen, Canadien ou Japonais).

    En l’état actuel des prévisions, les prochains astronautes ou cosmonautes devraient être les suivants (vols orbitaux seuls) :

    – n° 556 : Tyler N. « Nick » Hague (Soyuz MS-10 / ISS 57-58) ;
    – n° 557 : David Saint-Jacques (Soyuz MS-11 / ISS 58-59) ;
    – n° 558 : Anne C. McClain (Soyuz MS-11 / ISS 58-59) (62e femme) ;
    – n° 559 : Christina M. Hammock-Koch (Soyuz MS-12 / ISS 59-60) (63e femme) ;
    – n° 560 : x (1er astronaute Emirati) (Soyuz MS-12 / ISS / Soyuz MS-10) ;
    – n° 561 : Nicole A. Mann (CST-100 Starliner) (64e femme) ;
    – n° 562 : Andrew R. Morgan (Soyuz MS-13 / ISS 60-61) ;
    – n° 563 : Nikolai V. Tikhonov (Soyuz MS-15 / ISS 61-62) (Soyuz MS-14 devrait être un vol automatique) ;
    – n° 564 : Andrei N. Babkin (Soyuz MS-15 / ISS 61-62) ;
    – n° 565 : Ivan V. Vagner (Soyuz MS-17 / ISS 63-64) ;
    – n° 566 : Josh A. Cassada (CST-100 Starliner / ISS) ;
    – n° 567 : Victor J. Glover (Crew Dragon / ISS).

    Ceci sans tenir compte d’éventuels Chinois.

    Par rapport à de précédentes prévisions, il manque notamment :

    – Jeanette J. Epps et Jessica U. Meir ;
    – Nikolai A. Chub et Mukhtar R. Aymakhanov ;
    – Sergei V. Kud-Sverchkov et Denis V. Matveyev.

    Je suppose qu’ils seront affectés à de prochains vols, prévus pour 2020-21 par exemple.

  2. correction

    USCV-1 (Crew Dragon) / ISS avec Victor J. Glover et Michael S. Hopkins (et deux autres ?) devrait être lancé en septembre 2019, donc un mois avant Soyuz MS-15 (Tikhonov – Babkin – Cassidy) qui ne serait donc plus, à mon avis, la mission ISS 61-62.

    USCV-2 (Starliner) / ISS avec Josh A. Cassada et Sunita L. Williams (et deux autres ?) devrait être lancé en février 2020, tout comme Soyuz MS-16 (Ryzhikov – Marshburn – Noguchi) et donc avant Soyuz MS-17 (Ivanishin – Vagner – Bowen).

    Pour rappel, Soyuz MS-14 devrait être un vol automatique à l’instar des Soyuz 2, 20, 34, T-1 et TM-1.

    En conséquence, si bien sûr ce nouveau planning est respecté, ce qui m’étonnerait vu que ça change tout le temps, les prochains astronautes ou cosmonautes devraient être les suivants (vols orbitaux seuls) :

    – n° 556 : Tyler N. « Nick » Hague (Soyuz MS-10 / ISS 57-58) ;
    – n° 557 : David Saint-Jacques (Soyuz MS-11 / ISS 58-59) ;
    – n° 558 : Anne C. McClain (Soyuz MS-11 / ISS 58-59) (62e femme) ;
    – n° 559 : Christina M. Hammock-Koch (Soyuz MS-12 / ISS 59-60) (63e femme) ;
    – n° 560 : x (1er astronaute Emirati) (Soyuz MS-12 / ISS / Soyuz MS-10)
    (Pour l’instant, il y a 9 présélectionnés – désignés le 11 juillet – mais je ne les connais pas) ;
    – n° 561 : Nicole A. Mann (CST-100 Starliner) (64e femme) ;
    – n° 562 : Andrew R. Morgan (Soyuz MS-13 / ISS 60-61) ;
    – n° 563 : Victor J. Glover (USCV-1 Crew Dragon / ISS) (ISS 61-62 ?) ;
    – n° 564 : Nikolai V. Tikhonov (Soyuz MS-15 / ISS 61-62) (ISS 62-63 ?) ;
    – n° 565 : Andrei N. Babkin (Soyuz MS-15 / ISS 61-62) (ISS 62-63 ?) ;
    – n° 566 : Josh A. Cassada (USCV-2 CST-100 Starliner / ISS) (ISS 63-64 ?);
    – n° 567 : Ivan V. Vagner (Soyuz MS-17 / ISS 63-64) (ISS 64-65 ?).

    Leurs lancements sont prévus d’octobre 2018 à avril 2020.

    Il pourrait y avoir également de nouveaux astronautes à bord des USCV-1 et 2 ; l’avenir le dira.
    Wait and see !

  3. Question : « Illini » (de l’Illinois) est-il le surnom de Michael S. Hopkins ?

    Bien que né à Lebanon, Missouri, il est en effet diplômé de l’université de l’Illinois à Urbana-Champaign ainsi que de l’université Stanford à San Francisco, Californie.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.