L’actualité spatiale du 6 au 11 mai : Dragon CRS-17, Yutu-2

Pas de lancement cette semaine, et une actualité spatiale un peu au ralenti. Mais rassurez-vous les équipes de lancement s’activent pour une fin de mois de mai active !

Un cargo Dragon CRS-17 pour l’ISS

Le cargo de SpaceX qui avait décollé le 4 mai à bord d’une Falcon 9 est bien arrivé à l’ISS.

Le bras robotique Canadarm 2 sur le point de capturer le Dragon CRS-17 le 6 mai 2019 (credit NASA)

Informations sur une partie des expériences à bord dans l’article : SpaceX : succès pour CRS-17 mais les difficultés se succèdent pour la Crew Dragon

 

Baisse de rythme de Yutu-2 pour son cinquième jour sur la Lune

Depuis le 3 janvier 2019, l’atterrisseur chinois Chang’e 4 et son rover Yutu-2 étudient le sol du cratère Von Kàrmàn au sud de la face cachée de la Lune. Tous les deux font de la science et étudient notamment les roches qui se trouvent autour d’eux.

Les opérations du jour 5 avaient commencé le 28 avril. Du 1er au 8 mai, Yutu-2 s’est mis en veille pour tenir bon face à la torpeur du midi lunaire : rappelons-le, les jours quand le Soleil est au zénith, la température peut dépasser les 100°C, ce qui est trop chaud pour que le système de régulation thermique de Yutu-2 soit maintenu en mode opérationnel.

Le 11 mai, Yutu-2 et Chang’e 4 se sont tous les deux mis en mode veille pour survivre à leur cinquième nuit.

Image
Nouvelle image prise par Chang’e 4, semble-t-il, lors du jour 5. On voit d’après ses traces, que le rover a procédé à plusieurs manœuvres pour approcher les roches qu’il croise sur son chemin. Certaines pourraient être candidates pour être issues directement du manteau lunaire. (crédit CLEP/CNSA)

Ces dernières semaines, la CLEP (China’s Lunar and deep space Exploration Program, branche de la CNSA pour l’exploration spatiale) est très discrète sur la santé de Yutu-2. Le rover est en extension de mission depuis la fin du jour 3, à la mi-mars, date jusqu’à laquelle le rover était garanti de survivre par son constructeur. Durant les jours 4 et 5, le rover a parcouru moins de 30 mètres par rapport aux 120 mètres parcourus lors des jours 1 et 2.

  • jour 1 : 44m
  • jour 2 : 76m
  • jour 3 : 43m
  • jour 4 : 15.9m
  • jour 5 : 11.76m

=>Total : 190.66m

Yutu-2 through lunar day 3 route map
Le tracé de la route de Yutu-2 à travers le site Statio Tianhe lors des jours 1 à 3. Depuis, le rover a évolué à droite à gauche pour étudier les pierres autour de lui. (crédit Beijing Aerospace flight Control Center)

Le rover passe la plupart de son temps à étudier les roches autour de lui avec son spectromètre embarqué VNIS (Visible and Near-Infrared Spectrometer). Le peu de distance correspond aux manœuvres d’approche. C’était le cas lors du jour 4, et déjà des articles scientifiques devraient paraître prochainement, le premier devant être publié cette semaine. En tout, 6.6 gigabits de données ont été envoyées depuis Chang’e 4 vers la Terre. La CLEP espère que le sol lunaire révélera notamment la présence d’eau, et autres matériaux indispensables pour ravitailler une mission habitée de longue durée sur la surface.

Cependant, le journaliste Andrew Jones, spécialiste de la Chine spatiale, se demande pourquoi le rythme de Yutu-2 a baissé ces derniers temps, et pourquoi la CLEP est de plus en plus silencieuse au sujet de Chang’e 4. Problèmes techniques ? Séquelles conséquentes d’un environnement trop dur ? ou juste de nouveau objectifs ? Les opérations du jour 6 devraient commencer fin mai.

Image
Nouvelle image prise par Yutu-2. D’après Andrew Jones, les reliefs en arrière-plan constitueraient une partie du bord du cratère Von Kàrmàn, plus précisément la partie se trouvant au sud-ouest de Statio Tianhe, le site de Chang’e 4. (crédit CLEP/CNSA)

En bref :

Blue Origin présente son atterrisseur lunaire Blue Moon

Jeudi 9 mai, Jeff Bezos, le fondateur de Blue Origin, a présenté le Blue Moon, un atterrisseur lunaire équipé d’un nouveau moteur à hydrogène, BE-7, qui pourra transporter jusqu’à 4 rovers ou une partie habitée avec des astronautes. L’entreprise y travaille depuis 3 ans.

[On vous prépare un article complet sur tous les projets lunaires pour dans quelques semaines].

Jeff Bezos présente le Blue Moon, le 09/05/2019 (source Twitter)

Boeing Space teste avec succès les parachutes pour Starliner

Alors qu’on apprenait cette semaine que SpaceX avait connu des ennuis avec le test des parachutes de sa Crew Dragon [lire SpaceX : succès pour CRS-17 mais les difficultés se succèdent pour la Crew Dragon], Boeing dans un tweet annonce le succès de son 4e test sous parachute de qualification de sa capsule Starliner, ainsi que le décollage et son retour à l’été :

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.