Revivez et célébrez les premiers pas sur la Lune #Apollo50

Le 16 juillet 1969, une fusée géante, la Saturn V, décolle de Cap Canaveral avec trois hommes à son bord : Michael Collins, Neil Armstrong et Buzz Aldrin.

La mission Apollo 11 va réaliser une première mondiale : les premiers pas d’un humain sur un corps extraterrestre, la Lune.

Portrait officiel de l’équipage des astronautes d’Apollo 11. De gauche à droite: Neil A. Armstrong, commandant; Michael Collins, pilote du module de commande; Edwin E. « Buzz » Aldrin, pilote du module lunaire (credit NASA)

Des célébrations de ces premiers pas d’un Homme sur la Lune le 21 juillet 1969 (en heure de Paris) vont avoir lieu dans plusieurs endroits aux Etats-Unis bien sûr mais également en France, et aussi virtuellement ou à la TV.

Voici une liste non exhaustive de ce que vous pourrez voir en France ou en ligne en français.

Les événements en France

Le 20 juillet, le Planétarium de Vaulx-en-Velin (banlieue de Lyon) organise une soirée spéciale avec Michel Tognini, astronaute à l’Agence Spatiale Européenne (2 missions en 1992 à bord de MIR et en 1999 à bord de la Navette Spatiale ) qui racontera les différentes étapes des missions Apollo et leur rôle dans la connaissance que nous avons aujourd’hui de la Lune. La conférence sera suivie de la projection du film First Man de Damien Chazelle (2018). Détails (entrée libre) : http://www.planetariumvv.com/conferences/les-missions-apollo-racontees-par-un-astronaute/

Michel Tognini, astronaute français (credit ESA, S-Corvaja)

Le 21 juillet, une grande journée est prévue à la Cité de l’espace à Toulouse.

Détails et inscription (entrée libre) : https://www.cite-espace.com/apollo-day/

Il y aura aussi plusieurs événements sur plusieurs jours sur les missions Apollo dans plein d’autres endroits en France. A vous de chercher !

 

Les missions Apollo à la TV

Sur ARTE, plusieurs programmes sont déjà disponibles en ligne ou à voir à partir du 16 juillet « La conquête de la Lune : toute l’histoire »

 

Sur France Télévision, plusieurs rendez-vous à noter :

  • A revoir en replay, l’émission du 9 juillet de France 2 ou sur France 4 le mardi 22 juillet à 21h05: Apollo 11 : retour vers la Lune, suivi d’un débat avec les astronautes Thomas Pesquet et Claudie Haigneré, le navigateur et skipper professionnel François Gabart et le journaliste scientifique et rédacteur en chef de la revue Ciel et Espace Philippe Henarejos.
  • Le samedi 20 juillet dès 06h30 pour les plus jeunes : « Zouzous » dans la Lune sur France 5
    Les héros de Zouzous seront en mode lunaire. Au programme : Petit Malabar : La Lune qui crache de la glace ; Sid, le petit scientifique : Des recherches sur la Lune ; Pyjamasques : Gluglu et la Lune rousse ; Peppa Pig : Le Voyage sur la Lune et les étoiles ; Les Kiwi : Twini dans l’espace.
  • Dimanche 21 juillet sur France 5, une série documentaire (2 x 52 min) avec:
    • à 20h50 Mercury

La riposte des Etats-Unis au lancement du premier satellite de l’URSS le 4 octobre 1957: Spoutnik. Le président américain Eisenhower annonce alors la création de la NASA avec pour objectif d’envoyer un homme dans l’espace avant l’URSS.

Les « Mercury Seven » en 1960 (credit NASA) : (rang du fond) Shepard, Grissom, Cooper, (premier rang) Schirra, Slayton, Glenn, Carpenter.
    • à 21h40 Gemini et Apollo

Pour aller sur la Lune avant la fin des années 60, la NASA lance en 1964 le programme Gemini qui sera les fondations du programme lunaire Apollo.

    • à 22h35 Les Cobayes du cosmos, confidences d’astronautes

Ce documentaire réunit treize astronautes, de toutes générations, symboles d’une humanité en quête d’exploration spatiale. Tous rêvaient de plonger dans le cosmos depuis l’enfance. Aucun – hommes, femmes, russes, américains, européens, asiatiques – n’est revenu indemne de son séjour dans l’espace, ni physiquement ni psychologiquement. Avec les témoignages de Thomas Pesquet, Mikhaïl Kornienko, Samantha Cristoforetti, Jerry Linenger, Alexandr Lazutkin, Takuya Onishi, Tim Peake, Jean-François Clervoy, Cady Coleman, Anna Fisher, Patrick Baudry, Jean-Pierre Haigneré et Valentin Lebedev.

Et l’une des vidéos à voir en ligne :

Célébrez virtuellement et en courant !

Strava, une application sur téléphone bien connue des coureurs à pied ou des cyclistes organise une course virtuelle : Race to the Moon.

Lors d’Apollo 11, les astronautes ont parcouru près de 250 000 km pour se rendre sur la Lune. Dans cette course, il suffit de parcourir 50 miles (un peu plus de 80 km).

Race to the Moon est une course virtuelle de 50 jours sur l’application qui invite les participants à courir 50 miles en 50 jours pour commémorer les 50 ans écoulés depuis Apollo 11. La course a commencé le 1er juin 2019 et se termine le 20 juillet 2019, le jour du 50e anniversaire. Les participants à la course sont encouragés à partager leurs photos, à se connecter avec d’autres coureurs et à s’inscrire pour gagner un badge spécial dans l’application.

Une application mobile « Apollo’s Moon Shot AR »

Célébrez le 50e anniversaire avec une application immersive en réalité augmentée qui vous placera dans l’action ! L’application «Apollo’s Moon Shot AR» vous offre une vue rapprochée des événements marquants qui ont marqué le début de l’ère spatiale. En anglais et espagnol seulement par contre. Téléchargez gratuitement maintenant : AppleStore / PlayStore

2 commentaires sur “Revivez et célébrez les premiers pas sur la Lune #Apollo50”

  1. NB : cela aurait été peut-être possible avec le programme MISS (Man In Space Soonest) de l’USAF qui fut abandonné au profit du programme Mercury de la NASA.

    Parmi les 9 astronautes sélectionnés pour MISS, il y avait un certain Neil A. Armstrong. Les 8 autres étaient William B. Bridgeman (« Rocketman »), A. Scott Crossfield, Iven C. Kincheloe, John B. McKay, Robert A. Rushworth, Joseph A. Walker, Alvin S. White et Robert M. White.

    ***

    Comme chacun sait (ou devrait savoir), seuls 12 hommes sont allés sur la Lune lors des missions Apollo au cours des années 1969-72. Il s’agit d’Armstrong et Aldrin (Ap. 11), Conrad et Bean (Ap. 12), Shepard et Mitchell (Ap. 14), Scott et Irwin (Ap. 15), Young et Duke (Ap. 16) et, pour terminer, Cernan et Schmitt (Ap. 17).

    Si la mission Apollo 13 n’avait pas été un échec et si les trois missions Apollo 18, 19 et 20 n’avaient pas été annulées, on aurait eu également : Lovell et Haise (Ap. 13), Engle (remplacé par Schmitt pour Apollo 17), Gordon (Ap. 18 avec Schmitt selon le planning initial), Haise (ou un autre si Apollo 13 avait été un succès) et Carr (Ap. 19) et enfin Roosa et Lind (Ap. 20). Les missions Apollo 18 et 19 étaient prévues pour 1973 et Apollo 20 pour 1974.

    Ce sont donc (au moins) 20 astronautes US qui auraient dû aller sur la Lune de 1969 à 1974 : Armstrong, Aldrin, Conrad, Bean (remplaçant C. C. Williams), Lovell, Haise, Shepard, Mitchell, Scott, Irwin, Young, Duke, Cernan, Engle, Gordon, Schmitt, x (pas Haise), Carr, Roosa et Lind.

    A ces 20 astronautes US, on aurait pu aussi (avec des si…) rajouter au moins 3 cosmonautes soviétiques, à savoir Leonov, Bykovsky et Popovich (en tant que « commanders » des missions L3-1, L3-2 et L3-3) qui auraient dû alunir en 1969-70. Une bonne vingtaine de cosmonautes avaient été affectés au programme lunaire.

    50 ans après, on en est toujours au même point !

  2. Excellente initiative ! Site de qualité. Bravo pour ce que vous faites.
    Sincères compliments d’un « vieux de la vieille » de l’histoire spatiale !
    Pierre Kohler

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.