OSIRIS-REx : les échantillons de Bennu sont à l’abri !

Article initialement publié le 29/10/20 – Mise à jour 30/10/2020

Le 20 octobre 2020, la sonde américaine Osiris-Rex a récolté des échantillons sur l’astéroïde Bennu.

Deux jours après avoir « atterri » sur l’astéroïde Bennu, les images de la tête de collecte confirment que la sonde a collecté une grande quantité de matériau de surface de l’astéroïde, au moins 60 grammes de régolithe.

Capturée par la caméra SamCam d’Osiris-Rex le 22 octobre 2020, cette série de trois images montre que la tête de l’échantillonneur est pleine de roches et de poussière collectées à la surface de l’astéroïde Bennu. Elle montre également que certaines de ces particules s’échappent lentement de la tête de l’échantillonneur (crédit NASA)

Mais en examinant ces images, l’équipe de la mission a remarqué que certaines des particules collectées semblaient s’échapper lentement du système de collecte, le TAGSAM. En fait, le clapet de fermeture de la zone de collecte est mal fermé.

Pour préserver le matériau restant, l’équipe de la mission a décidé de renoncer à la mesure de la masse des échantillons, et a décidé d’effectuer le rangement de la tête d’échantillonnage dès le 27 octobre, alors que c’était initialement prévu le 2 novembre.

Rangement de la tête de collecte dans la capsule de retour effectué

Le 27 octobre, le rangement de la tête d’échantillon et de son précieux régolithe a été réalisé sans souci.

La capsule de retour d’échantillon a été ouverte et le bras robotique a manœuvré soigneusement la tête d’échantillon dans un réceptacle qui comprend trois verrous de fixation sécurisés.

Et les images publiées par la NASA sont exceptionnelles, prises à 320 millions de kilomètres de la Terre pour rappel :

La tête de collecte amenée par le TAGSAM dans la capsule SRC (Crédit: NASA / Goddard / Université d’Arizona / Lockheed Martin)

Cette image montre la tête du collecteur au-dessus de la capsule de retour d’échantillon SRC (Sample Return Capsule) après que le bras du mécanisme d’acquisition d’échantillons Touch-And-Go (TAGSAM) l’a déplacé dans la bonne position. La deuxième image montre la tête de collecte fixée sur l’anneau de capture dans la SRC. Les deux images ont été capturées par la caméra StowCam d’Osiris-Rex.

Après le placement de la tête de collecte dans l’anneau de capture de la SRC, la sonde a effectué une «vérification de recul», qui a ordonné au bras TAGSAM de se retirer de la capsule. Cette manœuvre a permis de vérifier que les loquets, qui maintiennent la tête de collecteur en place, étaient bien fixés. ceci a été aussi confirmé par des télémétries. 

Capturée le 28 octobre, cette séquence d’images montre OSIRIS-REx effectuant la «vérification de retrait». Cette manœuvre a ordonné au bras du mécanisme d’acquisition d’échantillons Touch-And-Go (TAGSAM) de se retirer de la capsule et est conçue pour tirer sur la tête du collecteur. Le contrôle de retrait a confirmé que les verrous qui maintiennent la tête de collecteur en place sont bien fixés (crédit: NASA / Goddard / University of Arizona / Lockheed Martin)

Avant que la tête de l’échantillonneur soit scellée dans la SRC pour le retour sur Terre, deux pièces mécaniques sur le bras TAGSAM restent à être déconnectées : le tube qui amenait l’azote gazeux vers la tête TAGSAM pendant le prélèvement des échantillons et le bras TAGSAM lui-même. 

Le retour des échantillons sur Terre de la mission OSIRIS-Rex est prévu en 2023. La sonde partira de l’orbite de l’astéroïde en mars 2021.

Mise à jour 30/10/2020

La capsule a été fermée

Mercredi 28 octobre, l’équipe de la mission a envoyé des commandes à la sonde lui ordonnant de fermer la capsule renfermant les échantillons.

Capturée le 28 octobre, cette séquence d’images montre OSIRIS-REx achevant la dernière étape du processus de stockage des échantillons : la fermeture de la capsule SRC. La séquence d’images a été capturée par la caméra couleur StowCam, l’une des trois caméras TAGCAMS (le système de caméra Touch-and-Go), qui fait partie du système de guidage, de navigation et de contrôle d’OSIRIS-REx (crédit: NASA / Goddard / University of Arizona / Lockheed Martin)

Pour sceller la caspule SRC, la sonde a fermé le couvercle puis a sécurisé deux loquets internes. L’échantillon de Bennu est maintenant stocké en toute sécurité et prêt pour son voyage retour sur Terre.

Tout au long du processus, l’équipe de la mission a continuellement évalué l’alignement du mécanisme d’acquisition d’échantillons Touch-And-Go (TAGSAM) pour s’assurer que la tête du collecteur était correctement placée dans la SRC. L’équipe a également inspecté les images pour observer tout matériau s’échappant de la tête du collecteur afin de confirmer qu’aucune particule n’entraverait le processus d’arrimage. Les images de la caméra StowCam de la séquence d’arrimage montrent que quelques particules se sont échappées pendant la procédure d’arrimage, mais l’équipe est convaincue qu’une quantité abondante de régolithe de l’astéroïde Bennu reste à l’intérieur de la tête. Au préalable de la fermeture de la capsule, l’équipe de la mission avait envoyé le 28 octobre des commandes pour déconnecter les deux pièces mécaniques du bras TAGSAM qui relient la tête de l’échantillonneur au bras. La sonde avait d’abord coupé le tube qui amenait l’azote gazeux à travers la tête TAGSAM pendant le prélèvement de l’échantillon, puis a séparé la tête de collecteur du bras TAGSAM lui-même.

Image prise le 28 octobre par OSIRIS-REx montrant la tête du collecteur après qu’elle ait été séparée du bras du mécanisme d’acquisition d’échantillons Touch-And-Go (TAGSAM) (crédit: NASA / Goddard / University of Arizona / Lockheed Martin)

 Source : osiris-rex-in-the-midst-of-stow et osiris-rex-successfully-stows-sample-of-asteroid-bennu

Pour en savoir plus sur Osiris-Rex :

Publicités

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.