50e Anniversaire de la première femme dans l’espace : Valentina Terechkova

Le 16 juin 1963, il y a 50 ans, Valentina Terechkova est la première femme a effectué un vol spatial.

Valentina a 26 ans, est soviétique et elle reste la seule femme à ce jour à avoir effectué un vol spatial en solitaire. Elle est également à ce jour la plus jeune personne à avoir voyagé dans l’espace.

Son vol aura duré 3 jours, soit 48 orbites en 70 heures et 41 minutes. Elle dépassera alors le nombre d’heures de tous les astronautes américains réunis de l’époque.

Valentina Terechkova le 16 juin 1963

Valentina Terechkova le 16 juin 1963

Valentina Tereshkova en 2013

Valentina Tereshkova en 2013

Pour plus de détails, de nombreux articles sont publiés aujourd’hui, voici ma sélection :

Détails et Humour chez Florence,

L’incontournable EnjoySpace,

l’article de @Spacekate (en anglais)

l’article de Norédine

Une réflexion sur “50e Anniversaire de la première femme dans l’espace : Valentina Terechkova

  1. Lire : … la première (et pendant longtemps la seule) femme à avoir effectué…

    NB : Elle ne fut pas du tout « la plus jeune personne à avoir voyagé dans l’espace ». Ce titre honorifique revient à son compatriote Gherman S. Titov (Vostok-2) qui n’avait que 25 ans.

    Par ailleurs, rappelons qu’elle fut sélectionnée uniquement pour des raisons politiques. Ses deux « doublure » et « triplure », Valentina Ponomaryeva (« l’autre Valentina ») et Irina Solov’yeva, étaient bien plus qualifiées qu’elle mais n’étaient pas « politiquement correctes » comme il convenait en URSS à l’époque et en Fédération de Russie (ainsi que dans la plupart des pays…) de nos jours.

    D’ailleurs, elle ne fut pas sélectionnée par « le constructeur principal », Sergei Korolev, mais directement en plus haut lieu par Nikita Khrouchtchev.

    Après son vol, Korolev s’écria : « Plus jamais de nanas ! » et sa piètre performance, malgré toute la glorification, l’idolâtrie dont elle fut et est encore l’objet, conduisit à l’absence de l’envoi de toute nouvelle femme dans l’espace pendant près de 20 ans.

    Elle se signala notamment en fustigeant les prisonniers du GuLag, les « zeks », en leur disant un beau jour que « c’était bien fait pour leur gueule… »

    etc.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *