#Retro2020 – Le Soleil, sujet de nouvelles études en orbite

Nouvel article court d’une série pour résumer l’année spatiale 2020

En 2020, la mission européenne Solar Orbiter a décollé pour une nouvelle étude du Soleil.

Complémentaire à Parker Solar Probe qui avait décollé en 2018, Solar Orbiter a déjà commencé à nous envoyer des images du Soleil.

En effet, lors de son premier passage au plus près du Soleil, le périhélie, le 15 juin 2020, les 10 instruments scientifiques ont été mis à contributions et des « feux de camps » à la surface du Soleil ont été dévoilés.

Ces « nano-torches » pourraient être, selon certaines théories, responsables du chauffage de la couronne solaire, cette zone de l’atmosphère extérieure du Soleil à environ un million de degrés Celsius alors que la surface du Soleil n’est qu’à environ 5000°C.  Les premières images et mesures in-situ de Solar Orbiter pourront peut-être résoudre ce mystère.

Le 27 décembre Solar Orbiter a effectué sa première manoeuvre gravitationnelle. Elle a survolé Vénus à environ 7 500 km des sommets des nuages ​​de la planète. Plusieurs instruments de mesure in situ ont été allumés, mais pas les imageurs alors que la sonde devait rester face au Soleil. Cette manoeuvre permet d’accélérer sa vitesse mais aussi d’augmenter son inclinaison orbitale. Après les prochains survols de Vénus, Solar Orbiter arrivera sur une inclinaison de 33°, ce qui permettra à la sonde d’observer les pôles du Soleil, une première !

D’ici la fin de l’année 2021, tous les instruments de Solar Orbiter seront pleinement opérationnels et travailleront ensemble en mode scientifique. En 2022, Solar Orbiter se rapprochera à moins de 48 millions de kilomètres de la surface du Soleil, soit plus de 20 millions de kilomètres plus près qu’en 2021.

Parker Solar Probe : déjà 5 orbites

De son côté, Parker Solar Probe, de la NASA, continue de tourner autour du Soleil.

Illustration de la sonde solaire Parker effectuant son cinquième passage du périhélie du Soleil
Parker Solar Probe s’est rapproché du Soleil pour sa cinquième orbite le 7 juin 2020. (crédit: NASA / Johns Hopkins APL / Steve Gribben)

Le 27 septembre, Parker Solar Probe a effectué son 6e survol le plus proche du Soleil. La sonde s’est approchée à environ 13,5 millions de kilomètres de la surface du Soleil, soit moins d’un dixième de la distance entre la Terre et le Soleil, avec une vitesse maximale de 466 592 km/h, battant ses propres records de vitesse et de distance au Soleil.

Parker Solar Probe a aussi effectué sa première observation d’une comète rasante (sungrazing comet en anglais) le 13 septembre. Cette comète particulière, nommée SOHO-4063, a été découverte quelques semaines plus tôt à l’aide de données de la mission SOHO de l’ESA et de la NASA. Ce type de comète est généralement si petite et sombre qu’elle est impossible à voir de la Terre ou d’observatoires autres que SOHO. SOHO-4063, comme presque tous les sungrazers, a été détruite lorsqu’elle a plongé vers le Soleil, désintégrée par le chauffage de la lumière intense du Soleil.

Cette série d’images de l’instrument WISPR à bord de Parker Solar Probe montre une petite comète « sungrazing », SOHO-4063, alors qu’elle s’approchait du Soleil du 13 au 14 septembre 2020. Il s’agit de la première observation d’une comète « sungrazing » par Parker Solar Probe (crédits: NASA / Johns Hopkins APL / Naval Research Lab / Parker Solar Probe / Guillermo Stenborg)

En 2021, Parker Solar Probe effectuera quatre nouveaux rapprochements solaires et deux survols de Vénus. La prochaine rencontre solaire de Parker Solar Probe, du 12 au 23 janvier 2021, amènera la sonde du côté du Soleil face à la Terre, offrant l’occasion d’observations conjointes avec plusieurs observatoires au sol et plusieurs missions spatiales, Solar Dynamics Observatory (SDO) et STEREO de la NASA, BepiColombo de l’ESA et les missions Solar Orbiter et SOHO de l’ESA et de la NASA.

Publicités

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.