ISS : Thomas Pesquet de retour sur Terre avec Crew-2

Thomas Pesquet est revenu sur Terre le 9 novembre après 199 jours dans l’espace avec sa 2e mission nommée Alpha.

Thomas a été pris en charge par l’équipe de médecine spatiale de l’ESA. Il va rester quelques jours en observation au sein d’Envihab, une structure du Centre européen des astronautes de l’ESA (EAC) et du Centre aérospatial allemand (DLR), le temps qu’il se réadapte à la gravité terrestre.

Retour après 3 194 orbites autour de la Terre

Le retour de l’équipage Crew-2, Shane Kimbrough, Megan MacArthur, Thomas Pesquet et Aki Hoshide, de leur séjour dans la Station Spatiale Internationale avait commencé avec le désamarrage du vaisseau Crew Dragon « Endeavour » à 20h05 UTC le 8 novembre.

The SpaceX Crew Dragon Endeavour departs the International Space Station
Le départ du Crew Dragon et de Crew-2 vu depuis l’ISS (crédit NASA)

Puis le vaisseau a réalisé un tour de l’ISS afin d’inspecter la station et d’en faire une documentation photographique.

Après le désamarrage, 4 positions de stationnement du Crew Dragon étaient prévues pour inspecter l’ISS (crédit NASA)

Thomas et Aki étaient en charge de prendre les photos. Au moment de la rédaction de cet article, elles n’ont pas encore été publiées.

A noter que pendant le vol les 4 astronautes n’ont pas pu utiliser le système de toilettes de Crew Dragon, et portaient donc des systèmes absorbants pour les 8 heures de vol. En effet, SpaceX a découvert une fuite d’urine lors du vol Inspiration4 sur le vaisseau Crew Dragon Resilience en septembre, et des inspections de la capsule Endeavour quand elle était amarrée à l’ISS avaient révélé qu’il y avait également une fuite dans le système d’évacuation des déchets des astronautes.

Infographie du retour de Crew Dragon Crew-2 (crédit ESA)

Après environ 1h30 de vol autour de l’ISS, le Crew Dragon a entamé ses opérations pour le retour sur Terre.

Malgré un des 4 parachutes qui a mis du temps à se gonfler, le freinage de la capsule s’est bien déroulé. SpaceX et la NASA ont déclaré en conférence de presse après l’amerrissage que « C’est un comportement que nous avons vu plusieurs fois dans d’autres tests, et qui se produit généralement lorsque les lignes se regroupent en quelque sorte jusqu’à ce que les forces aérodynamiques s’ouvrent et écartent les goulottes. » Une évaluation de la performance des parachutes a été effectuée avant d’autoriser le décollage du prochain équipage vers l’ISS. D’ailleurs ce scénario avait été testé dans les vols de qualification du vaisseau.

Descente sous parachutes du Crew Dragon Endeavour vue par une caméra infrarouge d’un avion de la NASA. Un des 4 parachutes a mis un peu de temps à se déployer correctement (crédit NASA live)

Thomas et ses collègues astronautes, Shane Kimbrough, Megan MacArthur et Aki Hoshide, ont amerri dans le Golfe du Mexique à bord de la capsule Crew Dragon à 3h33 UTC le 9 novembre.

La capsule a été récupérée rapidement et hissée à bord d’un bateau de SpaceX.

Les astronautes ont pu sortir alors un à un de la capsule

NASA’s SpaceX Crew-2 Splashdown (NHQ202111080005)
Megan MacArthur est la première sortie de la capsule (crédit NASA/Aubrey Gemignani)
NASA’s SpaceX Crew-2 Splashdown (NHQ202111080012)
Est venu le tour de Aki Hoshide (crédit NASA/Aubrey Gemignani)
NASA’s SpaceX Crew-2 Splashdown (NHQ202111080010)
puis Shane Kimbrough (crédit NASA/Aubrey Gemignani)
First moments of Thomas outside of the Dragon
et pour terminer Thomas Pesquet (crédit NASA/Aubrey Gemignani)

Court résumé de 199 jours dans l’espace

SpaceX Crew-2 astronauts check out their launch and entry suits
L’équipage Crew-2 quelques jours avant leur retour sur Terre (crédit NASA)

Tout au long de leur mission, les astronautes de Crew-2 ont contribué à une multitude d’expériences scientifiques et de maintenance de l’ISS.

Megan with Genes in Space
Megan travaillant sur l’expérience miniPCR bio Genes qui examinent les changements des cellules du foie en microgravité (crédit ESA/NASA–T. Pesquet)
Shane sciencing
Shane sur l’expérience « Ring Sheared Drop » qui étudie la façon dont les amyloïdes – des dépôts protéiques fibreux et extracellulaires – se forment et se déplacent en impesanteur (crédit ESA/NASA–T. Pesquet)
Our crop
Expérience de croissance en apesanteur de piments verts (crédit ESA/NASA–T. Pesquet)
Aki ultrasound
Echographie pour Aki dans le cadre d’un expérience canadienne appelée Vascular Echo (crédit ESA/NASA–T. Pesquet)

Les astronautes ont pris des centaines de photos de la Terre, pas uniquement pour notre plaisir de voir notre planète depuis l’orbite basse mais aussi dans le cadre de l’observation de la Terre, et contribuant ainsi au suivi des catastrophes naturelles et des changements sur notre planète.

La Palma eruption
« Le volcan de La Palma aux Canaries est entré en éruption. Dans l’obscurité de l’océan Atlantique, la lave orange vif est encore plus impressionnante, surtout aussi proche des lumières des villes aux alentours » (Credits: ESA/NASA–T. Pesquet)
Strong aurora
Enorme aurore boréale observée depuis l’ISS le 4/11/2021 (crédit ESA/NASA–T. Pesquet)

Shane Kimbrough, Aki Hoshide et Thomas Pesquet ont effectué 4 sorties dans l’espace pour installer, déployer ou préparer l’installation des nouveaux panneaux solaires de l’ISS. Ainsi respectivement, les 3 astronautes cumulent le long de leur carrière 9, 4 et 6 EVA. La quatrième sortie dans l’espace, menée par Hoshide et Pesquet le 12 septembre, était la première de l’histoire de la Station Spatiale à ne pas inclure un Américain ou un Russe.

Brothers
Shane et Thomas lors de l’EVA 75 du 20/06/2021 (crédits: JAXA/NASA–A. Hoshide)

Des records pour Thomas Pesquet

Avec 396 jours dans l’espace avec les missions Proxima et Alpha, Thomas Pesquet devient à ce jour l’astronaute européen le plus expérimenté en terme de durée cumulée, devançant Luca Parmitano avec 366 jours. Il pourrait cependant être devancé en 2022 par Samantha Cristoforetti qui va s’envoler vers l’ISS pour une mission longue en avril prochain et qui a déjà passé 199 jours dans l’espace.

Oceans from Cupola
Thomas dans la Cupola (crédits: ESA/NASA)

Avec 6 sorties spatiales cumulées sur 2 missions, Thomas Pesquet est devenu l’astronaute européen avec le plus de temps passé en EVA.

Thomas Pesquet est devenu l’astronaute ayant passé le plus de temps en durée cumulée en sorties spatiales pour les astronautes européens (crédit ESA)

Une réflexion sur “ISS : Thomas Pesquet de retour sur Terre avec Crew-2

  • 11 novembre 2021 à 17 h 44 min
    Permalien

    Merci. Rien à voir avec le tourisme pollueur …
    Bravo et bons reportages.

    Répondre

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.