Inspiration4, 4 astronautes non professionnels sur orbite

Ce 16 novembre, 4 nouveaux astronautes sont dans l’espace et ont commencé leur vol d’environ 3 jours autour de la Terre : Jared Isaacman, Hayley Arceneaux, Sian Proctor et Chris Sembroski.

Posing with Falcon 9 and Dragon
L’équipage Inspiration4 avant de monter dans le vaisseau. De gauche à droite : Sian Proctor, Hayley Arceneaux, Chris Sembroski et Jared Isaacman (crédit : Inspiration4 / John Kraus)

Détails sur l’équipage dans l’article dédié :

Décollage sans faute de Falcon 9

Moins de 8 mois après l’annonce de ce vol privé entièrement payé par Jared Isaacman, une Falcon 9 a décollé de Cap Canaveral le 16 septembre à 0h02 UTC.

Décollage d’Inspiration4 ! (crédit SpaceX)

A 2 minutes et 46 secondes de vol, le premier étage était éteint et séparé du second étage.

Séparation du premier étage

Le second étage du lanceur de la Falcon 9 a accéléré le vaisseau Crew Dragon à une vitesse d’environ 27 400 kilomètres par heure pour atteindre la vitesse orbitale. 

A 12 minutes et 15 secondes, le vaisseau Crew Dragon Endeavour était séparé du lanceur.

Crédit Live SpaceX

Un record d’altitude atteint par un vaisseau Dragon

Jared, Sian, Chris et Hayley deviennent les 568e à 571e humains à voler dans l’espace (vols orbitaux seulement), Sian Proctor et Hayley Arceneaux devenant pour leur part les 65e et 66e femmes de l’espace.

Hayley Arceneaux est devenue la plus jeune Américaine à voler en orbite et la première personne avec une prothèse à aller dans l’espace.

Premiers moments en orbite pour Inspiration4. Une peluche flotte dans la cabine comme indicateur de microgravité (crédit live SpaceX)

Au même moment, le premier étage du lanceur, qui effectuait son 3e vol, réussissait son atterrissage retour sur la barge Just Read the Instructions.

Peu de temps après la mise sur orbite, le nez du vaisseau a été ouvert, laissant apparaître la coupole, qui a remplacé le système habituel d’amarrage pour les missions vers l’ISS, et une vue magnifique sur la Terre.

Caméra embarquée dans le Crew Dragon du vol Inspiration4 (crédit SpaceX)

SpaceX a annoncé qu’après les 2 allumages moteurs du vaisseau l’orbite finale atteinte était de 585 km d’altitude. Un record pour un Dragon (cargo ou vaisseau) depuis les missions Apollo pour un vaisseau habité.

Après un voyage d’environ trois jours, le Crew Dragon rentrera dans l’atmosphère terrestre pour un amerrissage au large des côtes de la Floride.

Profil de vol de la mission Inspiration4 (crédit SpaceX)

Il ne semble pas y avoir de couverture médiatique en direct et en continu du vol orbital. Il faudra sans doute suivre le compte Twitter @inspiration4x pour avoir des images de la vie à bord.

Photos d’illustration : crédit Inspiration4 / John Kraus

Publicités

2 Comments

  1. NB : vols orbitaux seuls également, sinon elles sont les 68e et 69e, devancées par N. Beth Moses, Sirisha Bandla et « Wally » Funk.

    ***

    La capsule Crew Dragon utilisée pour cette mission est la C207 « Resilience » qui avait servi à la mission « Crew-1 » vers l’ISS.

    Le problème que j’ai avec cette mission est que l’ordre des 4 nouveaux astronautes diffère assez souvent d’une source à l’autre. En principe, ce devrait être Jared Isaacman, Sian Proctor, Hayley Arceneaux et Christopher Sembroski.

    Ce sont désormais, jusqu’à demain matin (atterrissage prévu de Shenzhou-12), 14 hommes (dont 3 femmes) qui sont ensemble dans l’espace, à savoir Oleg Novitskiy, Pyotr Dubrov, Mark Vande Hei, R. Shane Kimbrough, K. Megan McArthur, Akihiko Hoshide, Thomas Pesquet, Nie Haisheng, Liu Boming, Tang Hongbo, Jared Isaacman, Sian Proctor, Hayley Arceneaux et Christopher Sembroski.

    C’est un nouveau record, du moins en ce qui concerne les vols orbitaux.

    Le précédent record était de 13 à bord de l’ISS du 15 au 31 juillet 2009. Il s’agissait de Koichi Wakata, Gennadiy Padalka, Michael Barratt, Roman Romanenko, Frank De Winne, Robert Thirsk, Mark Polansky, Douglas Hurley, David Wolf, Julie Payette, Christopher Cassidy, Thomas Marshburn et Timothy Kopra.

    Ceci dit, si l’on tient compte également des vols suborbitaux, le record reste établi à 16. Ce fut le cas une seule fois, pour une très courte période, le 11 juillet 2021. Il s’agissait alors de Oleg Novitskiy, Pyotr Dubrov, Mark Vande Hei, R. Shane Kimbrough, K. Megan McArthur, Akihiko Hoshide, Thomas Pesquet, Nie Haisheng, Liu Boming, Tang Hongbo, David MacKay, Michael Masucci, Sir Richard Branson, N. Beth Moses, Colin Bennett et Sirisha Bandla.

  2. Je reste bien sceptique de ces initiatives commerciales. Il est démontré que le tourisme fait tourner l’économie au détriment du seuil écologique acceptable : les prévisions sur notre consommation et son emprunte écologique sont alarmantes. Nous devrons revoir drastiquement nos modes de fonctionnement. Continuer de la sorte à polluer rendra la facture plus sévère encore … Et ce lien avec Tom Cruse : quelle aberration scandaleuse. L’espace est destiné à l’exploration, à la connaissance pour mieux nous développer, et non des usages de consommation se résumant au  » yes, je l’ai fait « .

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.