Avec Crew-3, un nouvel Européen dans l’espace : Matthias Maurer

Un nouvel équipage vient d’arriver à la Station Spatiale Internationale et avec lui un nouvel astronaute de l’Agence Spatiale Européenne : Matthias Maurer.

L’astronaute de nationalité allemande va passer environ 6 mois dans l’ISS avec ses 3 coéquipiers du Crew Dragon : Raja Chari, Thomas Marshburn et Kayla Barron. Ils viennent de rejoindre l’équipage déjà présent dans l’ISS : Mark Vande Hei, Pyotr Dubrov et le commandant actuel de la Station, Anton Shkaplerov.

Photo d’équipage de l’ISS à l’arrivée de Crew-3 : (de gauche à droite) Pyotr Dubrov, Tom Marshburn, Anton Shkaplerov, Raja Chari, Mark Vande Hei, Kayla Barron et Matthias Maurer (crédit NASA live)

Après le décollage, l’ISS rejointe en un peu moins de 24 heures

SpaceX Crew-3 Crew Walkout (NHQ202111100006)
Départ du centre de préparation des astronautes pour Crew-3 avant le décollage (crédit NASA/Joel Kowsky)

L’équipage Crew-3 a décollé dans la nuit du mercredi au jeudi 11 novembre, à 2h03 UTC, à bord du vaisseau Crew Dragon « Endurance » grâce à une Falcon 9.

Vidéo du décollage jusqu’à la séparation du vaisseau (crédit SpaceX/NASA/ESA)

Après la séparation du vaisseau du dernier étage du lanceur après un peu plus de 12 minutes de vol, le Crew Dragon a entamé un voyage d’environ 24 heures en orbite terrestre.

L’équipage a pu dormir et manger à bord du Crew Dragon.

Vie à bord du Crew Dragon via NASA Live

L’approche de l’ISS s’est faite en mode entièrement automatique.

Infographie sur l’amarrage à l’ISS (crédit ESA)

L’amarrage à l’ISS a été effectué dans la nuit de jeudi à vendredi 12 novembre à 23h32 UTC.

Après les vérifications d’usage, notamment d’étanchéité entre le vaisseau et la Station, l’équipage a pu entrer dans l’ISS à 1h25 UTC

La mission « Cosmic Kiss » commence

Matthias Maurer va réaliser plusieurs nouvelles expériences scientifiques à bord de l’ISS et poursuivre un certain nombre de celles déjà commencées par ses prédécesseurs dont celles de Thomas Pesquet. Sa mission s’appelle « Cosmic Kiss » [signification dans l’article Matthias Maurer, un second astronaute de l’ESA dans l’ISS en 2021]

Matthias Maurer va réaliser plus de 100 expériences à bord de l’ISS, dont 36 initiées avec l’agence spatiale allemande DLR : de la recherche fondamentale, de la science orientée vers les applications dans des domaines tels que les sciences de la vie, la science des matériaux, la physique, la médecine, le développement technologique, l’intelligence artificielle et l’observation de la Terre [Je ferai sans doute un article plus détaillé par la suite].

Matthias devrait effectuer au moins une sortie spatiale avec la combinaison russe Orlan-MKS (mais il a aussi eu de l’entraînement pour des EVA en combinaison spatiale EMU de la NASA) pour aider à l’installation et aux premières opérations du bras robotique européen ERA arrivé avec le module russe Nauka en juillet dernier.

Entraînement avec la combinaison spatiale Orlan-MKS de l’astronaute de l’ESA Matthias Maurer alors qu’il s’entraîne pour les activités extravéhiculaires (EVA) au centre de formation des cosmonautes Gagarine à Star City, en Russie. (crédit GCTC – A. Shelepin)

Pour compléter :

2 réflexions sur “Avec Crew-3, un nouvel Européen dans l’espace : Matthias Maurer

  • 13 novembre 2021 à 10 h 08 min
    Permalien

    Cette mission, la 5e « habitée » d’un Crew Dragon de SpaceX (après DM-2, Crew-1, Crew-2 et Inspiration4), devait être lancée pour Halloween ou, à la rigueur, pour la Toussaint ; elle le fut finalement pour le 11 Novembre.

    ***

    « Crewing » de Crew-3 / ISS 66-67 (« Endurance » F-1) :

    1) en avril 2020 : x – x – x – Thomas Pesquet (2e vol) (source : astronaut.ru) ;

    2) en mai 2020 : Kjell Lindgren (2e vol) – Jeanette Epps (1er vol) – Reid Wiseman (2e vol) – Jeremy Hansen (1er vol) – Matthias Maurer (1er vol), soit 5 à bord, ce qui m’étonnait (source : mindomo.com) ;

    3) en août 2020 : x – x – x – Matthias Maurer (source : astronaut.ru) ;

    4) le 30.09.2020 : Thomas Marshburn (3e vol) – Raja Chari (1er vol) – Kayla Barron (1er vol) – Matthias Maurer (1er vol) (dans cet ordre) (source : spacefacts.de) ;

    A noter que ce même équipage devait être alors celui de Crew-4 selon astronaut.ru.

    5) le 14.12.2020 : Raja Chari (1er vol) – Thomas Marshburn (3e vol) – Matthias Maurer (1er vol) – Kayla Barron (1er vol), soit les 4 mêmes mais pas dans le même ordre, avec comme « doublures » (backup crew) Kjell Lindgren, Mark Vande Hei et Loral O’Hara ;

    6) le 28.12.2020 : Raja Chari – Thomas Marshburn – Matthias Maurer – Jeremy Hansen (source : Space Shuttle Almanac) ;

    7) le 04.02.2021 : Raja Chari – Thomas Marshburn – Matthias Maurer – Kayla Barron ;

    8) le 02.04.2021 : idem avec comme doublure (de Chari) Kjell Lindgren ;

    9) le 06.05.2021 : idem avec comme doublures (de Chari et Marshburn) Kjell Lindgren et Robert Hines ;

    10) le 15.06.2021 : idem avec Stephanie Wilson en tant que doublure de Matthias Maurer et de Kayla Barron.

    NB : Jeremy Hansen et Loral O’Hara (parmi bien d’autres) attendent toujours leur première affectation officielle.

    ***

    Le 11 novembre (le 10 aux USA), Raja J. V. Chari, Matthias J. Maurer et Kayla S. Barron sont devenus les 575e, 576e et 577e « hommes de l’espace », vols orbitaux seuls, Kayla S. Barron devenant pour sa part la 68e femme (et la 53e Américaine) alors que Matthias J. Maurer est devenu le 12e Allemand (y compris Sigmund Jähn de la « sogenannte DDR »).

    Raja J. V. Chari et Kayla S. Barron sont devenus les 351e et 352e US (vols orbitaux seuls).

    Thomas H. Marshburn est devenu le 211e homme (au sens large) et le 153e US à effectuer un 3e vol spatial (orbital) ; il y a parmi eux 22 femmes, toutes US.

    Sur les 577 « hommes de l’espace », vols orbitaux seuls, il y a désormais 352 Américains (dont 53 femmes), 127 Russes ou autres ex-soviétiques (dont seulement 5 femmes) (129 si j’y ajoute Kadenyuk et Aimbetov), 13 Chinois (dont 2 femmes), 12 Japonais (bientôt 14 avec Soyouz MS-20) (dont 2 femmes), 12 Allemands (on attend toujours la première « Astronautin »…), 10 Canadiens (dont 2 femmes), 10 Français (dont une femme), 7 Italiens (dont une femme), etc.

    Répondre
  • 13 novembre 2021 à 15 h 12 min
    Permalien

    suite

    A noter que Raja J. V. « Grinder » Chari et Kayla S. Barron sont les deux premiers astronautes du groupe 22, « The Turtles », constitué en 2017, à aller dans l’espace.

    Ils devraient être suivis le 15 avril 2022 par Robert T. « Farmer » Hines et Jessica A. Watkins qui forment l’équipage de SpaceX Crew-4 en compagnie de Kjell N. Lindgren et Samantha Cristoforetti.

    Répondre

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.