Cérès-1 : un nouveau lanceur privé chinois

Samedi 7 Novembre, un nouveau lanceur a réussi son vol inaugural : Cérès-1.

Le lanceur léger a décollé à 7h12 UTC depuis le centre de lancement des satellites de Jiuquan.

Lancement inaugural de Ceres-1 le 07/11/2020 (crédit Wang Jiangbo/Xinhua)

Le lancement était surnommé « I Believe I Can Fly » (Je crois que je peux voler).

(via Twitter, sans crédit)

A son bord, le nanosat Tianqi-11 pour des communications IoT (Internet of Things, Internet des Objets), qui porte également une caméra à des fins éducatives.

(via Twitter, sans crédit)

Le satellite a été déployé sur une orbite 486 x 500 km, 97,41°.

Le déploiement du satellite Tianqi-11 (via Andrew Jones)

Cérès-1 de Galactic Energy

Cérès-1 (ou Gushenxing-1) est le premier lanceur de l’entreprise privée chinoise Galactic Energy (ou Beijing Xinghe Dongli Space Technology 星河动力公司) créée en 2018.

Cérès-1, du nom du plus gros corps de la ceinture d’astéroïdes, possède trois étages à combustible solide et un quatrième étage à propergol liquide. Il est prévu pour des charges utiles jusqu’à 350 kg à une altitude de 200 kilomètres en orbite terrestre basse.

Infographie du lanceur Ceres-1 par Spacekiwi

Liu Baiqi, le fondateur de Galactic Energy, est docteur de la prestigieuse université Beihang de Pékin et a travaillé à la China Academy of Launch Vehicle Technology (CALT), une filiale majeure du principal entrepreneur spatial de la Chine. L’entreprise compterait un certain nombre d’anciens ingénieurs de l’entreprise d’état et elle a d’ailleurs le soutien de celle-ci.

L’entreprise entend participer aux lancements des petits satellites tels que les cubesats dont le nombre ne cesse de croitre ces dernières années, en Chine aussi. Il serait déjà prévu 2 à 3 lancements en 2021.

Après Hyperbola-1 de iSpace, Cérès-1 est le second lanceur chinois à visée commerciale a avoir réussi à son premier vol orbital.

En attendant Pallas-1 et le réutilisable

Galactic Energy a l’intention de lancer d’ici 2022 un plus gros lanceur, Pallas-1 (nom d’un autre gros astéroïde), une fusée à deux étages propulsée par du RP-1 (kérosène hautement raffiné) et de l’oxygène liquide. Il serait capable d’amener jusqu’à 4 tonnes sur une orbite terrestre basse à une altitude de 200 kilomètres. Comme pour Falcon 9, il est prévu de faire atterrir le premier étage grâce à ses sept moteurs à poussée variable et ses jambes d’atterrissage, et de le réutiliser.

Infographie sur Pallas-1 (via Reddit, sans crédit)

Galactic Energy aurait 2 objectifs ultimes : permettre l’extraction d’astéroïdes et les vols spatiaux humains.

A suivre…

Article mis à jour 09/11 pour une correction de l’infographie du lanceur Cérès-1 et l’ajout de la vidéo du déploiement du satellite.

Publicités

1 Comment

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.